- Etablissement Jean de la Fontaine - Paris 16

Découvrez le collège et lycée Jean de La Fontaine, son passé historique et son engagement envers l'excellence éducative, continue de jouer un rôle clé dans la formation des jeunes du 16ème arrondissement de Paris. Alliant tradition et modernité, il offre à ses élèves un environnement stimulant et une éducation de haute qualité.

Localisation du collège et lycée Jean de la Fontaine - Paris 16e

Le lycée Jean de la Fontaine est un établissement public français fondé en 1938 par l'architecte Gabriel Héraud (1866-1941). Il accueille à la fois un collège et un lycée.

L’établissement se trouve à la porte d'Auteuil, au sein d'un quadrilatère délimité par la place de la Porte-Molitor, l'avenue du Général-Sarrail, la rue Meryon et le boulevard Murat. Il est facilement accessible via la station de métro Michel-Ange - Molitor (lignes 9 et 10).

Plusieurs installations sportives de premier ordre entourent le lycée, notamment le stade du Parc des Princes, le stade Roland-Garros, le stade Jean-Bouin et le stade Georges-Hébert. De plus, le jardin des serres d'Auteuil et le square du Tchad offrent des espaces verts à proximité de l'établissement.

Ce lycée est particulièrement reconnu pour son enseignement d'excellence dans les langues orientales (chinois, japonais, vietnamien) ainsi que pour ses horaires aménagés permettant la pratique du sport et de la musique.

Les taux de réussite du collège et lycée Jean de la Fontaine - Paris 16e

Le lycée Jean de la Fontaine guide en moyenne plus de 700 lycéens vers le baccalauréat général et technologique, se classant 63e sur 108 dans le département. En 2019, il a affiché un taux de réussite au baccalauréat de 97%, avec une mention pour 72% des élèves. Le ratio professeur-élève est d'un pour dix.

Le Collège Jean de la Fontaine guide en moyenne plus de 800 collégiens jusqu'à la classe de 3e et à l'examen du brevet, se positionnant au 44e rang sur 176 établissements dans le département. En 2018, le Collège Jean de la Fontaine a affiché un excellent taux de réussite au brevet, avec 88% de réussite pour les 206 collégiens présentés, et un taux de mention de 94%. 

Ces chiffres sont accessibles sur Enseigna 

Origine du collège et lycée Jean de la Fontaine - Paris 16e

Le lycée Jean de la Fontaine, érigé entre 1935 et 1938 sur les anciennes fortifications de Paris, fut initialement conçu pour soulager le voisin lycée Molière en accueillant des jeunes filles. Fondé sous le nom de lycée de la Porte Molitor, il fut rebaptisé lycée Jean de la Fontaine par décret le 1er juin 1938. Avec environ 700 élèves à sa première rentrée le 4 octobre 1938, il devait voir son inauguration officielle en 1939 annulée à cause du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.

Pendant l'Occupation, l'établissement fut réquisitionné par la Kriegsmarine allemande dès le 5 août 1940, obligeant les élèves à être temporairement relogés au lycée Janson-de-Sailly. Après la Libération en août 1944, il servit d'hôpital militaire pour les troupes américaines, puis rouvrit ses portes en octobre 1945 sous la direction de Mademoiselle Rousselle, pionnière des « classes nouvelles » et de la première bibliothèque.

À partir de 1947, des classes préparatoires pour la formation des professeurs de musique furent ouvertes sous l'impulsion de l'inspecteur général Loucheur, bien que supprimées en 1974 avec l'adoption du CAPES. Entre 1958 et 1969, une classe préparatoire à l'ENSEP pour les matières littéraires et linguistiques fut établie.

En 1974, le lycée Jean de la Fontaine accueillit un « collège 900 » suivi en 1976 par des sections artistiques de musique et de danse, marquant le début de la mixité en 1970. Aujourd'hui, le lycée Jean de la Fontaine offre diverses filières incluant sciences, économie, sciences sociales et littérature. Il propose également une filière technique pour la musique et la danse avec des classes à horaires aménagés « musicales et chorégraphiques » depuis 1976, ainsi qu'une classe dédiée au tennis en partenariat avec les ligues de Paris et des Hauts-de-Seine depuis 1990. Le lycée propose également des classes trilingues (français-anglais-japonais, français-anglais-vietnamien, français-anglais-chinois) et l'option internationale du baccalauréat depuis les années 1990.

L'établissement abrite également la Maîtrise de Radio France, une structure musicale professionnelle associée à Radio France pour l'enseignement et la production de concerts. Depuis 1993, un auditorium dédié à Yves Lancelin, proviseur du lycée Jean de la Fontaine jusqu'en 2005, sert de salle de répétition et de concert pour l'orchestre du lycée.

En 2011, sous l'impulsion de Madame Courroy, professeur d'éducation musicale, l'orchestre du lycée Jean de la Fontaine a été créé. Dirigé par les chefs d'orchestre Karim Affreingue et Matthieu Lecoq, il vise à encourager la pratique musicale parmi les lycéens parisiens, enrichissant ainsi la culture au sein de l'établissement.

Le lycée met l'accent sur une éducation intégrée valorisant les compétences académiques et les activités extra-scolaires variées. Il est réputé pour ses projets pédagogiques novateurs, ses échanges internationaux, ses initiatives scientifiques et ses programmes axés sur le développement durable. Les infrastructures modernes et bien équipées incluent des salles de classe lumineuses, des laboratoires scientifiques, des espaces dédiés aux arts et à la musique, ainsi que des installations sportives de qualité. Le lycée Jean de la Fontaine entretient des relations étroites avec les familles et la communauté locale, favorisant ainsi un partenariat éducatif solide et une participation active des parents à la vie scolaire.

Points d'intérêt du collège et lycée Jean de la Fontaine - Paris 16e

Lors de leur visite officielle en France, l'empereur Akihito du Japon et l'impératrice Michiko ont honoré le lycée Jean de la Fontaine le 5 octobre 1994. Quatorze ans plus tard, le 13 septembre 2018, leur fils, alors prince héritier Naruhito, a également visité l'établissement. Pendant sa visite, il a rencontré plusieurs élèves et professeurs, et a assisté à deux cours de japonais.

Depuis que l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, et sa femme Carla Bruni-Sarkozy se sont installés dans l'arrondissement, rue Pierre-Guérin, le lycée est devenu leur bureau de vote.

Jean de la Fontaine a vu défiler de nombreux élèves qui ont marqué leur domaine, que ce soit dans les sciences, les arts, la politique ou les affaires. Parmi eux, on compte la nageuse Christine Caron, la journaliste et ancienne présentatrice du journal télévisé Claire Chazal, la grande Catherine Deneuve et l'acteur Lambert Wilson, ainsi que les autrices et journalistes Geneviève Dormann et Annette Kahn. On y trouve aussi les femmes politiques Elisabeth Dufourcq et Amélie Oudéa-Castéra.

Partager ce contenu
- Restons en contact
Suivez-nous sur les réseaux sociaux